карточка участника

Вернуться
220

Vaginay Hugo

Номинация: Юные журналисты за умное и полезное информационное пространство

Возраст: 15 лет
Страна: France
Город: Lay
Образовательное учреждение: Lycée Saint-Paul
Творческий коллектив: Journaliste indépendant

О себе:
Bonjour je m’appelle Hugo, je vais avoir 16 ans, je vais rentrer en 1ère au lycée St-Paul à Roanne. J'ai rencontré Léo car il est venu en France et nous étions dans la même classe. J'ai pu connaître un jeune très gentil et très attachant. Il a découvert notre culture et j'aimerai faire de même avec la sienne en rencontrant de nouvelles personnes.

Моя статья

Les enseignants et les professeurs français uniques

Dans mon lycée il y a les professeurs dont les méthodes d’apprentissage des élèves sont vraiment remarquables. Étant dans les cours de ces professeurs nous nous sommes pas du tout ennuyés, au contraire, chaque fois nous avons découvert de nouvelles qualités en nous!



Madame Marrigues : (Français)



En France par à rapport à la Russie, suivre les cours de la langue maternelle, ce n’est pas d’apprendre la grammaire de cette langue, mais de découvrir les écrivains connus et leurs œuvres, le cinéma, l’art, la musique. Madame Marrigues est enseignante de français au lycée Saint-Paul. Il est suffisant de suivre un seul cours de Madame Marrigues pour comprendre à quel point elle est passionnée de son métier, pour voir ces yeux brillés lorsqu’elle obtient une réponse d’un élève à sa question piège sur l’œuvre littéraire.



On lit des livres en choisissant un rôle pour soi et puis on analyse un morceau lu. Parfois, à la fin de cours, quand il reste un peu de temps pour qu’on joue à un jeu de développement des compétences d’acteur, Madame Marrigues nous donne un sujet à réaliser. Ceci est toujours suivi d’un rire car on se trouve d'étranges conditions qui nous permet à s’ouvrir aux personnes.



Ce que je trouve aussi très intéressant, c’est à la place d’un cours habituel, nous allons à la salle de théâtre de notre lycée pour jouer une petite scène avec son équipe. Auparavant on se prépare: on distribue les rôles, on crée nos costumes créant l’ambiance théâtral, on fait les répétitions et au final on se produit sur la petite scène.



En janvier nous avons pu aller au vrai théâtre où nous avons vu le spectacle s’appelant « Le Porteur d'Histoire ». Le spectacle s’est fait presque sans utiliser décorations, l’atmosphère d’événement se ne créait que grâce à la lumière et au brouillard artificiel. Après avoir regardé ce spectacle,tous ont été étonnés, et tout de suite, on a voulu poser des questions aux comédiens. Quelqu’un s’intéressait à une possibilité de devenir un acteur à l’avenir, quelqu’un voulait savoir comment jouer sans décorations et créer tout cela dans sa tête pour se plonger dans le rôle.



Madame Marrigues essaye toujours de rendre ses cours efficaces, intéressants, attractifs et utiles pour notre vison culturelle.



Photo: Madame Marrigues avec ses élèves sur la scène du théâtre



Monsieur Vidal : (Allemand)



Au lycée français nous avons la possibilité de choisir quelques langues étrangères. Quand on a du faire des choix, j'ai choisi l'Allemand . Et je peux dire que je regrette pas ce choix même si c’est plus difficile pour les français d’apprendre l’allemand que l’espagnol étant la langue romane. En plus je ne regrette pas car j’ai un professeur d’allemand vraiment doué. Les cours d’allemands se passent habituellement de cette façon : on apprend du nouveau lexique, on s’entraîne sur la grammaire avec des exercices, on s'exprime entre nous .Quand on parle en français chaque jour on pense que l’allemand est inutile pour nous « Pourquoi l’apprendre? » Mais quand on sais que ton professeur organise un échange culturel entre les adolescents français et allemands chaque année, on se motive à apprendre cette langue en sachant qu’un jour nous pourrons partir dans le pays des bretzels!



En février 2020 ma classe et moi sommes parties en Allemagne pour une semaine. La ville de Roanne où j’habite est lié avec la ville allemande Reutlingen, donc notre échange a été organisée entre ces deux villes. Une semaine ce n’est pas beaucoup mais on a fait quand même pas mal de choses. Je me souviens de notre arrivée en Allemagne, les familles d’accueils étaient prêtes à nous accueillir en attendant notre bus . Ma famille a été très gentil avec moi, même si je parlais pas beaucoup allemand ,on a essayé de s’en sortir. Ce programme d’échange comportait quelques jours à suivre les cours à l’école allemande, nos systèmes scolaires sont très différents, mais je l’ai aimé. Ce que je voudrais noter c’est qu'à l’école allemande on peut grignoter pendant la récréation, et c’est bien vu. De plus à l’école allemande les jeunes n’étudient que jusqu’à midi. Quant au programme culturel, nous avons pu visiter le musée Mercedes, jouer à un jeu de piste au centre de Reutlingen, et même faire des bretzels!



En rentrant en France, nous avons dû préparer une présentation de notre séjour en Allemagne pour le cours au lycée. J'étais trop content d’avoir ce professeur d’allemand qui n’enseigne pas seulement la langue mais qui fait tout son possible pour nous faire découvrir l’Allemagne!



photo: Monsieur Vidal est sur le chemin du retour en France



Madame Barrocal:(Sciences économique et sociales)



En France, nous avons des cours sur l'économie du pays mais notre professeur à décider qu'on puisse s'exprimer sur différents sujet et pouvoir débattre sur certains points par rapport à la Russie. Ses débats nous ont permis de s'exprimer librement et de pouvoir donner son propre avis sur le débat. Durant l'année, notre professeur a organisée des projets à réaliser:



-un travail qui consister à créer une entreprise pour se rendre compte du travail à fournir pour créer une entreprise et qui nous à permis de découvrir une partie du monde du travail pour les futur années.

-Différents travail de groupe pour s'aider entre camarade et pouvoir s'améliorer grâce aux personnes.



Cette professeur nous à beaucoup aider car grâce au débat fait face à nos camarades, on a pu diminuer notre stress fasse au public ce qui va nous aider pour les oraux du baccalauréat.



J'ai beaucoup aimé cette professeur car elle nous a toujours aidé dans les moments difficiles, elle avait toujours de la motivation pour les cours et qui nous aura soutenu jusqu'à la fin.



photo: Madame Barrocal est prise pour le site du lycée

Моя фотогалерея