карточка участника

Вернуться
16

Maëlle Perrier

Номинация: Юные журналисты за умное и полезное информационное пространство

Возраст: 0 лет
Страна: Roanne, Rhône-Alpes
Город: Roanne, Rhône-Alpes
Образовательное учреждение: -
Творческий коллектив: -

О себе:
Участвую в конкурсе

Моя статья

Au cœur des «Restos du Cœur»

Par Maëlle Perrier-Replein



Mesdames et Messieurs bonjour,

Aujourd’hui je vais vous présenter l’association française les «Restos du Cœur», cette association a pour but d’aider les plus démunis dans toute la France, à se nourrir, quand ils n’ont pas les moyens d’accéder à ce besoin des plus primaires. Mais je vous laisse avec la suite de l’article pour vous éclairer sur comment fonctionne l’association. Bonne lecture.



Historique :



Cette association a été créé en 1985 par un célèbre humoriste français, Coluche (1944-1986) . Michel Colucci de son vrai nom, ne pensait pas que cela prendrait temps d’ampleur en parlant d’aider les plus démunis à se nourrir durant un hiver très rude, sur un plateau de télévision en 1985. Au début l’association n’opérait que pendant l’hiver mais grâce à de l’organisation et à la volonté des bénévoles, l’association opère maintenant en été, pour aider le maximum de personnes qui en ont besoin.





1er partie

Le fonctionnement de l’entreprise



Cette entreprise fonctionne entièrement avec les dons de nourritures et le volontariat des bénévoles, sans aucun profit direct ou indirect. Les bénévoles doivent le respect et solidarité envers toutes les personnes démunies et une indépendance complète à l’égard du politique et du religieux, les Restos du Cœur est une association neutre. Les Restos mettent en place une aide alimentaire donc pour tous les démunies, mais aussi les mettent en contact avec les bonnes personnes pour un logement ou un emploi par exemple.

Les bénévoles vont très tôt le matin chercher les invendus des supermarchés et les dons, pour pouvoir organiser une sorte de magasins, pour que les bénéficiaires viennent faire leurs courses. Les bénéficiaires ne payent aucunement mais ils sont soumis à un système de points attribués en fonction du nombre de personnes présentent dans la famille. Des vêtements, des livres ou des affaires pour bébé sont mis à dispositions.



2ème Partie :

Une journée au centre des Restos du Cœur de Valdahon



Nous sommes arrivés au centre des Restos du Cœur de Valdahon le 18 février 2020 vers 8h30. Une partie de l’équipe était déjà présente et avaient déjà installé les tables et une partie des denrées pour la distribution. Je fus très vite intégré à l’équipe, j’aidais les bénévoles à installés les produits sur les tables. La salle fut découpée en deux parties l’une pour les nouvelles inscriptions pour la campagne d’été et l’autre destiné à la distribution. Les bénéficiaires arrivèrent vers 14h00. Les bénéficiaires se font inscrire dans un premier temps puis partent avec un bénévole pour la distribution. Comme dit précédemment les bénéficiaires ont le droit à un certain nombre de points ( en fonction du nombre de personnes) , correspondant aux grammes accordés dans chaque parties du « magasin » ( fruit et légume, viande, dessert, laitage + fromage et complément/ petit déjeuner et produits d’hygiènes). Puis quand la distribution est terminée un débriefing pendant 30 minutes est mis en place pour discuter de l’organisation du deuxième jour de distribution dans la semaine.









3ème Partie :



Interview de Anne-Marie Miche bénévole du centre de Valdahon



- Bonjour Madame Michon merci de m’accorder cette interview. Nous allons commencer avec cette première question : Qu’elle est l’esprit des Restos du Cœur ?

- Je pense que l’esprit des Restos du cœur est avant tout la solidarité. En effet nous ne pouvons pas laisser à notre époque une famille mourir de faim, c’est inconcevable.

- Combien de famille est bénéficiaire ici à Valdahon et dans toute la France, de vos services ?

- Environ 90 familles à Valdahon et 1 million au niveau national. J’espère que nous pourrons faire plus dans les années à venir.

- Comment récoltent-ont les denrées alimentaires ?

- Nous avons des subventions venant de l’Union Européenne, des invendus des supermarchés ou des dons des citoyens français.

- Comment devient-ont des bénévoles ?

- Dans un premier temps les personnes viennent et regarde comment se passe les distributions, puis nous avons trois mois d’essais pour que les personnes prennent le temps de réfléchir s’ils veulent s’engager.

- Comment devient-ont bénéficiaires ?

- Nous organisons des inscriptions où les personnes viennent et nous parle de leurs situations et de leurs besoins et nous faisons en fonction de ceci pour les enregistrer et leur créer une carte avec leurs points.

- Et bien se sera tout, merci beaucoup de m’avoir accordé du temps pour cette interview et de m’avoir accueilli pour cette article.

- S’était un plaisir merci à toi de m’avoir écouté.



Mon ressentie :

Cette expérience était très enrichissante tant bien au niveau professionnelle qu’humain. En effet on se rend compte qu’encore beaucoup de personnes meurt de faim, faute de moyen. C’est inconcevable à notre époque que cette faim persiste, c’est pourquoi il faut s’investir dans ce genre d’associations pour faire la différence ou même juste donner des boîtes de conserves, cela ne coute rien. J’ai adorer pouvoir aider pendant cette journée, cela m’a donné envie de m’inscrire quand je serais majeur.



Merci de m’avoir accordé votre attention pour cette article j’espère qu’il vous aura plu comme moi cela m’a plu de l’écrire.